Comment choisir ses skis alpins ?

Ecrit par: Le Canadien Catégorie: Nos conseils produits Date: Commentaires: 0 Vus: 2843

Le ski alpin c'est ton truc ? Cet article est pour toi !

Pour profiter un maximum des plaisirs des sports d’hiver et progresser au fil de tes sorties tout en gardant un niveau de sécurité élevé, tu vas apprécier l’article qui suit. Tu y trouveras des conseils avisés pour faire le bon choix dans ton matériel de ski.

Avant toute chose et pour satisfaire tous les types de skieurs, il convient de classer les skis en 3 grandes familles.

Pour l’ensemble de ces catégories de skis, il est impératif de prendre en compte plusieurs critères de sélection. Ton style de pratique, tes ambitions, ton poids et ta taille sont notamment très importants. Nous allons ensemble décortiquer chacune de ces catégories pour trouver ensemble le ski parfaitement adapté à toi, tes envies et ta pratique.

Avant cela, jette un œil sur le cambre de ton futur ski. Il existe plusieurs géométries qui correspondent à différents types de pratiques.

 

  • Cambre traditionnel
    Lorsque tu poses le ski au sol, il touche la neige aux deux extrémités, la spatule et le talon. Le centre, sous le patin, reste légèrement relevé grâce à sa forme arquée. Ski idéal pour une utilisation sur pistes.
  • Rocker en spatule
    Le ski est doté d’un cambre traditionnel associé à un rocker en spatule qui permet une excellente conduite du ski pour les virages. Ski idéal pour une utilisation polyvalente, sur pistes et en tout terrain. 
  • Cambre inversé
    Par opposition au cambre traditionnel, le point de contact se fait sous le patin, spatule et talon étant nettement relevés pour former une sorte de banane. Ski idéal pour le freeride. Pas adapté à la piste. Très peu de contact sur la neige dure et par conséquent mauvaise stabilité sur les pistes.
  • Rocker en spatule et talon
    Le cambre traditionnel est terminé par un rocker avant et arrière, pour une bonne accroche sur les pistes et une flottaison optimale sur neige poudreuse. Ski idéal pour les adeptes de Freestyle. Avec le talon relevé, il permettra une pratique en avant ou en arrière et aidera aussi à la réception des sauts dans le park. 

Grande catégorie qui mérite d’être elle-même divisée en plusieurs groupes :

Pour chacune de ces catégories tu trouveras ci-dessous des conseils pertinents pour t’aider dans ton choix.

  • Le ski de pistes
    Type de ski principalement dédié à la piste. Assurant une excellente tenue sur tous les types de neige, il est le principal type de ski utilisé par les skieurs. Il se décline en plusieurs longueurs différentes en fonction de tes envies et ton niveau. Skis plutôt courts avec un petit rayon pour une excellente accroche et une bonne réactivité dans les trajectoires et pour maîtriser la vitesse.

  • Le ski Freeride
    Conçu pour les skieurs expérimentés appréciant la poudreuse et la neige profonde, il sera parfait pour le ski hors-piste et le ski en pente raide. Skis plus larges au patin (plus de 85 mm) et souvent un rocker à l’avant pour une meilleure portance en neige légère.

  • Le ski Freestyle
    Plus court et plus souple qu’un ski traditionnel, il fera merveille pour les amateurs de park et de slopestyle. Léger pour réaliser des figures en l’air, il doit avoir une double spatule pour évoluer facilement en avant et en arrière. Il n’est pas conçu pour les grandes courbes et les vitesses élevées. Il vibrerait et ne t’apporterait aucune stabilité.

Choisir la taille

Ta taille et ton niveau seront pris en compte pour le choix de la longueur de ton ski. Plus le ski est court, plus il sera maniable. Si tu es un skieur confirmé ou visant la performance, choisis plutôt un ski un peu plus long qui t’offrira plus de stabilité et de portance.

  • Ski de pistes : longueur comprise entre -5 cm et -15 cm de ta taille
  • Ski Freeride : longueur comprise entre -5 et +10 cm de ta taille
  • Ski Freestyle : longueur comprise entre ta taille et -10 cm

04_Comment_Choisir_Ses_Skis_Alpins_Table

  • Débutant: Vous découvrez les premières sensations en skis, vous avez une maîtrise très limitée à limitée de la vitesse et des trajectoires.
  • Intermédiaire: Vous êtes capable de descendre tous les types de pistes dans des bonnes conditions et vous avez une bonne maîtrise de la vitesse et des trajectoires. Vous évoluez parfois en hors piste.
  • Expert: Vous êtes capable de descendre tous les types de pistes et hors pistes en toutes conditions de neige. Votre maîtrise de la vitesse et des trajectoires est excellente.

Les fixations

La fixation se compose de deux parties :

  • La fixation avant, là où viendra se glisser l’avant de la chaussure de ski
  • La fixation arrière, qui maintient le talon de la chaussure de ski

Toutes les fixations sont munies d’un système de ressort qui permet d’ouvrir très rapidement la fixation en cas de chocs ou de chutes. Cela permet d’éviter de graves traumatismes, notamment aux niveaux des genoux en cas de chutes. Pour le réglage de la fixation, il faut considérer ton niveau de ski et ta morphologie (taille et poids).

Lors de ton passage au magasin, communique le plus précisément possible ces infos aux vendeurs pour que ceux-ci puissent t’offrir le meilleur réglage possible. Cela t’évitera bien des problèmes et peut-être même des blessures.

Pour les skieurs débutants, il est préférable d’opter pour une fixation souple qui décrochera assez facilement en cas de chutes. Si tu es plutôt du genre expert, oriente-toi vers une fixation plus rigide, mais attention, il faudra avoir des bonnes cuisses pour bien conduire ton ski

  • Skieur débutant: 3 à 6 DIN
  • Skieur intermédiaire: 5 à 9 DIN
  • Skieur avancé: 8 à 13 DIN
  • Skieur professionnel: 12 à 24 DIN

Boutons_Articles_SKi_Fond.jpg   Boutons_Articles_SKi_Fond.jpg

Commentaires

Laisse un commentaire