Comment choisir sa chaussure de running ?

Ecrit par: Le Canadien Catégorie: Nos conseils produits Date: Commentaires: 0 Vus: 4351

Parce que chaque coureur, chaque pied, chaque foulée est unique, il est primordial de bien choisir sa paire de chaussures de running.

En effet, des chaussures de course à pieds mal adaptées à ta pratique ou bien tout simplement un choix erroné de ta part peuvent, en plus de t’enlever tout plaisir à pratiquer, entraîner des conséquences plus ou moins graves sur l’ensemble de ton corps et augmenter significativement le risque de blessures. De mauvais appuis, renouvelés à chaque impact au sol lors de tes foulées, entraînent forcément des modifications et des répercussions dans ton squelette et tes muscles, des pieds jusqu’à la tête.  

Face à la multitude de modèles existants, il peut s’avérer difficile de faire le bon choix. Ce petit guide se veut être un concentré des principaux critères et précautions à observer lors de ton achat, que tu sois coureur occasionnel ou averti.

bannière chausse-toi bien

  

La morphologie

C’est une évidence, le pied des femmes et celui des hommes ne présentent pas les mêmes caractéristiques morphologiques. C’est pour cette raison que les modèles diffèrent et sont adaptés à chaque sexe.

De la même manière qu’il existe des formes et des tailles différentes de pieds, chaque marque taille différemment et certaines marques déclinent également leurs modèles dans des largeurs différentes. Bien choisir ta pointure est important pour le confort et le maintien. Sélectionner ta paire au moins une demi-pointure au-dessus de ta pointure habituelle est conseillé pour deux raisons : en course, les pieds ont tendance à glisser vers l’avant de la chaussure, et sous la contrainte de l’effort ils gonflent.

Pour un achat en magasin, nous te recommandons de venir essayer tes futures chaussures en fin d’après-midi, car c’est le moment de la journée où les pieds présentent les caractéristiques les plus proches de celles en course.

Si l’on considère que lorsque tu cours, le choc provoqué à chaque appui correspond à environ 3 fois ton poids et que l’onde de chocs créée se propage du talon jusqu’au sommet de ta tête via les muscles et la colonne vertébrale, l’amorti et la stabilité deviennent alors des critères essentiels. L’amorti se charge d’absorber et de disperser les vibrations. On peut alors imaginer que le besoin d’amorti ne sera pas le même pour un coureur pesant 59kg que pour un coureur de plus de 80kg. Si tel est ton cas (80kg ou plus), privilégie un modèle doté d’un bon amorti avec une qualité de mousse supérieure pour la semelle intermédiaire, et pourquoi pas, de l’ajout d’une semelle intérieure pour un amorti complémentaire. Si tu es une femme de plus de 60kg, sois sensibles aux mêmes recommandations.

choisir ses chaussure de running

 

Le type de foulée

Connaître et tenir compte de sa foulée est très important. Pour savoir quelle est ton type de foulée ou en cas de doute sur les corrections à apporter, le meilleur des conseils est de consulter l’avis d’un podologue, seul celui-ci t’apportera un diagnostic précis.

Cependant, dans la grande majorité des cas il existe des indications fiables : tu peux facilement vérifier l’usure sur ton ancienne paire. Si celle-ci présente une usure prononcée sur l’avant au centre, tu as une foulée dite universelle ou neutre à l’instar de 50% de coureurs. Dans le cas d’une usure plus prononcée sur l’avant intérieur de la chaussure, comme 45% des pratiquants ta foulée est dite pronatrice. Pour les 5% restant, l’usure plus prononcée sur l’avant extérieur de la chaussure est une indication d’une foulée supinatrice.

Bon à savoir : les corrections proposées par les fabricants sont minimes car ils ne peuvent adapter leurs gammes de modèles à la spécificité des pieds de chacun. En cas d’hésitations, préfère un modèle universel ou neutre.

Dans le cas d’un achat en magasin, n’hésite pas à venir avec ton ancienne paire, notre vendeur pourra ainsi bien te conseiller.

chaussure par type de foulée 

  

La pratique 

Un autre point essentiel lors du choix de tes nouvelles chaussures de running est de bien cibler ton type de pratique. La fréquence, la surface et la distance d’entrainement ont toute leur importance.

Si tu es coureur occasionnel, c’est-à-dire que tu pratiques environ 1 fois par semaine, sur une distance entre 5 et 8 km, tu pourras t’orienter vers un modèle de base. Si tu es un coureur averti t’entraînant 2 fois ou plus par semaine sur des plus longues distances (+ de 10km), oriente-toi vers un modèle plus technique.

Les modèles d’entraînement, plus confortables, sont plus robustes et disposent d’une durée de vie plus grande que les modèles de compétition, beaucoup plus fins et légers.

Si ton habitude est de courir sur route (surface dure), ton attention se portera sur un bon amorti, les propriétés dynamiques de la chaussure et la qualité de sa semelle d’usure. Pour les sorties en forêt ou sur chemins stabilisés, tu opteras pour un modèle offrant plus de stabilité. Enfin, si tu es adepte de la course en pleine nature, en montagne et sur terrains difficiles, tu choisiras un modèle de Trail running, renforcé et disposant d’une semelle aux qualités d’accroche et de résistance prononcées.

les bonnes pratiques du running

 

Parce que chez CrazyPrices nous sommes conscients qu’il est difficile de choisir le bon modèle de chaussures de running, nous te proposons de pousser l’offre et le conseil un peu plus loin : en complément de l’expertise des vendeurs, le rayon du magasin est équipé d’un tapis de course disposant d’une caméra couplée au logiciel d’analyse de foulée DART FISH. Tu seras alors filmé en situation, chaussé des différents modèles que tu souhaites essayer : déroulé du pied, appui, type de foulée, entre autres, seront analysés. Ce test te fournira des données essentielles sur ta foulée et sera l’occasion de comparer toutes les qualités des différents modèles, comme le confort ou l’amorti. Tester, c’est l’assurance de repartir avec la paire qui te convient le mieux ! 

 

Lexique 

légende chaussure de running

Semelle d’usure:

C’est la base de la chaussure de running. Directement en contact avec le sol, elle doit offrir résistance à l’abrasion, adhérence, accroche et dans une certaine mesure contribuer à l’amorti.

Semelle intermédiaire:

Connexion entre la semelle d’usure et la tige, elle est constituée de matériaux plus ou moins souples, élastiques ou durs. C’est dans la composition de celle-ci qu’on retrouve les technologies propres à chaque marque pour offrir amorti et dynamisme.

Semelle intérieure:

Aussi nommée semelle de propreté, elle est directement en contact avec le pied et contribue principalement au confort et au maintien. Elle est souvent amovible pour plus d’hygiène.

Tige:

Elle recouvre le pied et s’adapte à sa forme afin d’en assurer le maintien. Composée de matériaux combinant légèreté, résistance et respirabilité (souvent du mesh), elle est agrémentée de renforts plus ou moins nombreux.

Languette:

Elle permet de répartir la pression de laçage.

Contrefort:

Elément de maintien du talon, il contribue à la solidité de la chaussure.

Renforts et maintien latéraux:

Ils assurent la stabilité du pied.

Choisir sa pointure

choisir sa pointure chaussure running

Si tu n’as pas la possibilité d’essayer ton futur modèle, tu disposes de deux solutions :

Soit tu te reportes au tableau des correspondances de tailles et tu ajoutes une demi-pointure à ta pointure de chaussure de ville.

Soit tu procèdes comme suit :

  • Prends une feuille blanche et dispose-la à plat au sol, contre un mur.
  • Pied nu, positionne ton pied sur la feuille, le talon contre le mur.
  • Trace ensuite un trait au niveau de ton gros orteil.
  • À l’aide d’une règle, mesure la longueur entre le trait et le bord de la feuille. Tu as maintenant la taille de ton pied en centimètre. Refais l’opération avec l’autre pied.
  • Ajoute 0.8 cm à la plus grande mesure obtenue (si tu as mesuré 26.2 cm, tu obtiens donc 27 cm) Avec ce chiffre de référence, tu peux facilement te reporter au tableau de correspondances des tailles.

 

tableau taille chaussure running

  

Tu as trouvé cet article utile ? Alors surveille nos prochains articles

bannière tu sauras choisir ta chaussure

Commentaires

Laisse un commentaire